Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 05:00

P72-Colere-en-mer

Océano Nox

Hargneux Poséidon joue

la fureur des flots

 

 

Elements furieux

reste que quelques grains de sable

adieu la digue

 

Josette

Partager cet article

Repost 0
Published by Mamylilou - dans Haïkus -tercets
commenter cet article

commentaires

Délires de Franchouette 22/03/2012 10:36


"oh ! combien de marins, combien de capitaines..."


Ce poème résonnait particulièrement chez nous, où il y a des ancêtres marins "disparus en mer".


Les tempêtes sont belles à voir, mais quand on est bien à l'abri de l'assaut des vagues.


Bises de Délires ^!^

Mildred 17/03/2012 10:01


Magnifiquement composé et très littéraire!Bravo Josette!


Il n'y a plus qu'à reconstruire "la digue" ruinée dans la furie de la colère!


***


Bizzzzzzz et BEAU weekend en Lorraine****

Brunô 17/03/2012 09:01


Haïku de fureur et de colère destructrice...mais le calme reviendra.....

Alice 16/03/2012 21:34


Je viens de comprendre  que tu fais référence à un  poéme de Victor Hugo (Océano Nox) ..Bises


Alice

Dani-elle:0014: 16/03/2012 20:53


bien trouvé ces mots pour cette colère de la mer. Muxu

Un Instant Poétique

  • : Rêveries
  • Rêveries
  • : En l'instant présent, juste un regard, un parfum ...
  • Contact

Les RV du Coucou

       AVRIL          

    Rideau-Thieree - rideau de scène 

                Rideau de scène         

  

       vendredi 19 avril 2013

Mes livres

        Froissement d'ailes

 Froissement d'ailes

70 pages- 120 haïkus

Chez Lulu.com

 

A l'heure d'automne 

A l'heure d'automne

Haïkus

Chez Lulu.com

 

Ces petits bouts de rien

Ces petits bouts de rien

Haïkus

Chez Lulu.com 

 

Ma vitrine