Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 05:00

Au voilier qui passe

photo flickr

Amour tu n'es plus.
Les roses ont trépassé.
En les jetant à la mer, tu m'as déshabillée.
Quand je vois un grand voilier voguer sur l'océan, j'écarquille les yeux et me fonds en lui comme si je me perdais en toi.

Amour tu n'es plus.
Les roses ont trépassé,
En les jetant à la mer tu m'as déshabillée.
Comme un coup de tonnerre, ton corps a vacillé sous la brûlure d'un  orage.
Tes mains pareilles à des éclairs ont sillonné les plages du paradis, en commençant par l'inavouable interdit.
Au navire qui passe, toutes lumières devant,  face  à lui, les yeux piqués par le sel  à force de t'attendre, me voici à combattre des larmes  déroulant  leurs peines sur mes joues.
Le vent du large s'accroche à ma peau comme une suée. Moite ,et les lèvres mouillées,je perçois l'illusion qui frissonne et puis ces pétales de roses jetées dans l'océan  qui s'éparpillent...

Amour tu n'es plus.
Les roses ont trépassé.
En les jetant  à la mer, tu m'as déshabillée !
Que le fruit de la passion est amer, à porter ce nom de jalousie, le mot de la fin , celui que je vois graver en la coque du vaisseau qui s'en va , hautain et conquérant vers d'autres rivages !

Amour tu n'es plus.
Les roses ont trépassé.
En les jetant à la mer, tu m'as déshabillée.

Mamylilou-lilounette

Partager cet article

Repost 0
Published by mamylilou
commenter cet article

commentaires

veronelle 24/11/2009 23:26


un tres beau texte bien triste !


christophe 24/11/2009 23:03


J'adore les voiliers


Moni 24/11/2009 21:22


C'est toujours les textes les plus tristes qui sont les plus beaux. Mais ne crois-tu pas que le vaisseau 'a pris' tous tes mots, je veux dire tes 'maux' et il est parti. Enfin je l'ai compris
ainsi. Non pas que tu sois déshabillée, mais une autre ère est là qui 't'habille' ou va t'habiller de plus belles fleurs. Après l'hiver vient le Printemps. L''amour' est là à ta porte et tu dois le
conquérir à nouveau. Dans l'amour, il y a aussi des joies et de la santé. Entre poètes, on se comprend. Bon repos mérité. Gros bisous


mamylilou 24/11/2009 22:46


Je suis déshabillée d'une jeunesse, c'est surtout  de cet air là que je parlais .. des mots et des maux sur des images ,avec un mélange de sentiments dans un cadre inventif pour que
tout  soit préserver dans la poésie , une façon de voir , nous, ayant cet esprit .Bisous


laura 24/11/2009 15:13


Je comprends ce que tu veux dire....


Solange 24/11/2009 03:33


Il est magnifique ce poème, c'est un vrai péché de ne pas écrire quand on le fait si bien.Bon mardi.


mamylilou 24/11/2009 11:32


Solange , tu me laisses perplexe ..


Un Instant Poétique

  • : Rêveries
  • Rêveries
  • : En l'instant présent, juste un regard, un parfum ...
  • Contact

Les RV du Coucou

       AVRIL          

    Rideau-Thieree - rideau de scène 

                Rideau de scène         

  

       vendredi 19 avril 2013

Mes livres

        Froissement d'ailes

 Froissement d'ailes

70 pages- 120 haïkus

Chez Lulu.com

 

A l'heure d'automne 

A l'heure d'automne

Haïkus

Chez Lulu.com

 

Ces petits bouts de rien

Ces petits bouts de rien

Haïkus

Chez Lulu.com 

 

Ma vitrine