Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 05:00

 



Mère ne disait rien

 

Mère ne disait rien .Pas un mot, pas un geste ne trahissait sa passivité

Mère ne disait rien, quand elle lavait dans l’évier écaillé la vaisselle sous l’eau froide.

Mère ne disait rien, en soulevant le couvercle de la cocotte en fonte où mijotait un lapin  et que l’odeur des aromates parfumées restaient prisonnières parmi les vitres embuées .Seuls nos yeux se croisaient pour témoigner de notre gourmandise mêlée d’une impatience à s’attabler

Mère ne disait, quand  des heures durant, assise sur une chaise, elle tricotait, inlassablement, laissant défiler le coton tout en finesse ou la grosse laine de mouton selon les saisons sous les  aiguilles  qui glissaient l’une sur l’autre en émettant  un léger crissement

Mère ne disait rien,  quand le soir venu, elle versait dans nos assiettes une louche de soupe aux légumes du jardin, mais elle esquissait discrètement un sourire en nous la servant

Entre les moments de la journée où elle cuisinait, lavait repassait, rapiéçait, tricotait, frottait …avec ses mains nues, jusqu’au soir où on la surprenait à  se masser le bas du dos en rejoignant sa chambre

Sa présence inondait la pièce d’une chaleur dans laquelle  elle vaquait, jusqu’au jour, où précocement, usée par une maladie, que tous ignoraient, elle s’était effondrée dans un coma.

Sur le bord de son lit, où tout espoir  de survie semblait  vain, je la regardais, lui caressant les mains dans un ultime espoir.

L’une d’elle s’était légèrement soulevée, mêlée à un clignotement de paupières pour répondre à ma tendresse. Mais dans son dernier effort, geste à peine perceptible, elle venait de tout me dire, il était trop tard !

Mamylilou-Lilounette

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mamylilou
commenter cet article

commentaires

Evy 26/10/2009 22:26


tres touchant ce texte...passe une bonne soirée evy


mamylilou 27/10/2009 14:08


Un peu en retard ...bonne journée


zip de zoup 24/10/2009 06:52


Un très bel hommage à une femme courageuse !


mamylilou 24/10/2009 18:42


Nos mères à cette époque étaient courageuses.


cassiel 23/10/2009 23:18


Et bein moi quant jetai enfant, j aidez mes parents, a la campagne c était naturelle ! et pour soulager ma mère ,j'avais des taches et des travaux journalier bien défini et une foi terminez on
pouvez aller jouer ,je me suis jamais senti traumatisez, sens contraire çà ma donner le goût du travail et des responsabilités !!aujourd'hui ma mère n est plus, et sincèrement je trouve que ce que
j'ai pour l aider, c'est très peut !!car elle a fait mille fois plus pour moi !elle ma donnez le jour ,comprenne qui peut !!!


mamylilou 24/10/2009 05:45


Nous en avions aussi, une façon d'apprendre et d'être responsabiliser, de réfléchir , de comprendre que Paris ne s'est pas fait en un seul jour, ainsi une expérience qui a fait de nous ce que nous
sommes grâce à nos parents même si les paroles étaient souvent absentes..bon weed-end


kimcat 23/10/2009 15:56


c'est poignant...


mamylilou 24/10/2009 05:18


Une grande sensibilité venant de toi , poignant plus ou moins selon  les individus..


annie 23/10/2009 11:59


Je vous donne le nom du CD de Lyda Lemay: "ma signature".
Début des paroles:
"Une mère
Ca travaille à temps plein
Ca dort un oeil ouvert
C'est d'garde comme un chien
Ca court au mondre petit  bruit
Ca s'lève au petit jour
Ca fait des petites nuits
C'est vrai, ça crève de fatigue
Ca danse à tout jamais
Une éternelle gigue
Ca reste auprès de sa couvée
Au prix de sa jeunesse
Au prix de sa beauté....

Je vous laisse découvrir la fin : c'est superbe mais on pleure à la fin! Amitiés.







mamylilou 24/10/2009 04:22


Une belle découverte, merci et bon weed-end


Un Instant Poétique

  • : Rêveries
  • Rêveries
  • : En l'instant présent, juste un regard, un parfum ...
  • Contact

Les RV du Coucou

       AVRIL          

    Rideau-Thieree - rideau de scène 

                Rideau de scène         

  

       vendredi 19 avril 2013

Mes livres

        Froissement d'ailes

 Froissement d'ailes

70 pages- 120 haïkus

Chez Lulu.com

 

A l'heure d'automne 

A l'heure d'automne

Haïkus

Chez Lulu.com

 

Ces petits bouts de rien

Ces petits bouts de rien

Haïkus

Chez Lulu.com 

 

Ma vitrine