Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 05:00





Les nénupars dorés


Viens.Sur tes cheveux noirs jette un chapeau de paille.
Avant l'heure du bruit, l'heure où chacun travaille,
Allons voir le matin se lever sur les monts
Et cueillir par les prés les fleurs que nous aimons.
Sur les bords de la source aux moires assouplies,
Les nénuphars dorés penchent des fleurs pâlies,
Il reste dans les champs et dans les grands vergers,
Comme un écho lointain des chansons des bergers,
Et, secouant pour nous leurs ailes odorantes,
Les brises du matin, comme des soeurs errantes,
Jettent déjà vers toi, tandis que tu souris,
L'odeur du pêcher rose et des pommiers fleuris

Théodore de Banville



Partager cet article
Repost0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 05:05

L'odeur de rose, faible, grâce au vent d'été qui passe se mêle aux parfums qu'elle a mis .

Paul Verlaine


Je regarde une rose et je suis apaisé.

Victor Hugo


Partager cet article
Repost0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 05:00

- " Un jour vous serez grands et moi je serai vieille" , je me le disais aussi en ignorant que le temps passerait si vite

En hommage à ce poète  :




A ma mère

Lorsque ma soeur et moi, dans les forêts profondes,
Nous avions  déchiré nos pieds sur les cailloux,
En nous baissant au front, tu nous appelais fous,
Après avoir maudit nos courses vagabondes.

Puis comme un vent d'été confond les fraîches ondes
De deux petits ruisseaux sur un lit calme et doux,
Lorsque tu nous tenais tous deux sur tes genoux,
Tu mêlais en riant nos chevelures blondes.

Et pendant bien longtemps, nous restions là blottis,
Heureux, et tu disais parfois :" O chers petits!
Un jour , vous serez grands , et moi je serai vieille ! "

Les jours se sont enfuis d'un vol mystérieux,
Mais toujours la jeunesse éclatante et vermeille
fleurit dans ton sourire et brille dans tes yeux

TH. de Banville ( Roses de Noël , fasquelle , edit.)
 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 05:00

Chez Dana ,pour le thème de la semaine : AUTO-PORTRAIT : photographie de vous ( prise par vous), dessin de vous ( dessiné par vous),poème sur vous( écrit par vous ) et tout ce qui vous passe par la tête pourvu que se soit vous ..

Mais je ne sais me photographier  , je ne sais me dessiner, je n'ai plus trop envie de parler de moi.....
J'ai trouvé juste un tout petit peu de moi et ce n'est pas une photo montage, mais un reflet tout simplement.


Cependant si le choix d'une poésie avait été autorisée ...et je triche ...

En voici une de Louise Labé qui présente un 'reflet ' de moi même, et que de plaisir à vous la faire partager , en l'absence de respecter le sujet dans son intégralité

Je vis, je meurs; je me brûle et me noie

Je vis, je meurs , je me brûle et me noie;
J'ai chaud extrême en endurant froidure:
La vie m'est et trop molle et trop dure.
J'ai grands ennuis entremêlés de joie.

Tout à coup je ris et je larmoie
Et en plaisir maint grief en tourment j'endure;
Mon bien s'en va et à jamais il dure;
Tout en un coup je sèche et je verdoie.

Ainsi Amour inconstamment me mène,
Et, quand je pense avoir plus de douleur,
Sans y penser je me trouve hors de peine.

Puis, quand je crois ma joie être certaine
Et être au haut de mon désiré heur,
Il me remet en mon premier malheur

Louise Labé
( recueil : sonnets )

Dana a fait trop fort pour des petites têtes comme moi qui manquent d'imagination mais je me suis permise de jouer  comme çà !

Mamylilou-Lilounette

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 05:00



L'homme et la mer



Homme libre, toujours tu chériras la mer !
la mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.

Tu te plais à plonger au sein de ton image;
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets:
Homme , nul n'a sondé le fond des abîmes ,
O mer, nul ne connait tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous combattez sans pitié ni remords,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
O lutteurs éternels , ô frères implacables !

Charles Baudelaire
 ( Les fleurs du mal , Spleen et Idéal )

                                    Flores du bord de mer
 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 05:00
 

J'ai pris un peu de retard pour vous consulter , mais dès que possible je reviens ...Bonne journée


Eglantine ! humble fleur, comme moi solitaire ;
Ne crains pas que chez toi j'ose étendre ma main.
Sans en être arrachée orne un moment la terre,
Et comme un doux rayon console mon chemin.
Quand les tièdes zéphirs s'endorment sous l'ombrage,
Quand le jour fatigué ferme ses yeux brûlants,
Quand l'ombre se répand et brunit le feuillage,
Par ton souffle, vers toi,guide mes pas troublants.

Mais ton front humecté par le froid crépuscule
Se penche tristement pour éviter ses pleurs;
Tes parfums sont enclos dans leur blanche cellule,
Et le soir a changé ta forme et tes couleurs.
Rose ! console-toi ! Le jour qui va paraître
Rouvrira ton calice à ses feux ranimé ;
Ta mourante auréole, il la fera renaître,
Et ton front  reprendra son éclat embaumé.

Fleur au monde étarngère,ainsi que toi, dans l'ombre
Je me cache et je cède à l'abandon du jour;
Mais un rayon d'espoir enchante ma nuit sombre :
Il vient de l'autre rive ....et j'attends son retour

Marceline Desbordes  -  Valmore ( recueil : mélanges
)


Partager cet article
Repost0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 05:00


Chanson murmurée

Je sens un coeur petit comme un bouton de rose
Chut ! , chut !  ne faisons pas de bruit
Afin qu'il repose
Toute la nuit

Je sais un coeur petit
Comme un bouton de rose
Ne faisons pas de bruit pour que demain il ose
Tout doucement s'ouvrir

Louisa Paulin


Partager cet article
Repost0

Un Instant Poétique

  • : Rêveries
  • : En l'instant présent, juste un regard, un parfum ...
  • Contact

Les RV du Coucou

       AVRIL          

    Rideau-Thieree - rideau de scène 

                Rideau de scène         

  

       vendredi 19 avril 2013

Mes livres

        Froissement d'ailes

 Froissement d'ailes

70 pages- 120 haïkus

Chez Lulu.com

 

A l'heure d'automne 

A l'heure d'automne

Haïkus

Chez Lulu.com

 

Ces petits bouts de rien

Ces petits bouts de rien

Haïkus

Chez Lulu.com 

 

Ma vitrine